Présentation

En 2006, Thierry Groensteen publiait un essai intitulé : La Bande dessinée, un objet culturel non identifié. En 2021, nous transformons la bande dessinée en Objet Littéraire Postal (OLP). Les Éditions Pneumatiques, qui développent ce concept depuis 2017, s’associent aux Éditions Rouquemoute afin de donner naissance aux BDàP : les Bandes Dessinées à Poster.

En 2024, les Éditions Rouquemoute reprennent seules la diffusion des BDàP.

IGO_photos_BDaP_anim

Les BDàP sont à la bande dessinée ce que les courts-métrages sont au cinéma et les nouvelles à la littérature.


Le principe est simple : un livre de seize pages intérieures en petit format (7,5 x 10,5 cm) avec une couverture comprenant quatre volets repliables, à un prix de vente accessible (5 € à partir de 2024). Un emplacement pour une adresse et un timbre est intégré à la couverture afin de pouvoir les expédier par la Poste. 

La contrainte du petit format permet à l’objet de peser moins de 20 grammes et d’être affranchi au même tarif qu’une carte postale. Les intérieurs de couvertures sont laissés vierges pour que l’expéditeur puisse y laisser un message.

1,25 %, c’est le taux de retour des “Objets Littéraires Postaux” sur leur mise en place en librairies.

À ce jour, nous avons fédéré plus de 160 librairies partenaires accueillant chacune un présentoir de BDàP. Depuis 2021, seule une librairie a retourné son présentoir de BDàP, soit un taux de retour de 1,25 % sur la mise en place. Depuis, toutes les autres librairies ont commandé des réassorts.

Ligne éditoriale

Les BDàP permettent de démultiplier l’expérience de lecture, en entretenant une correspondance entre amis, que l’on soit amateur aguerri de bandes dessinées ou néophyte. D’un côté, la lecture des BDàP est vouée à être partagée de manière spontanée et originale puisque son format invite à les poster. De l’autre, les BDàP sont aussi des objets littéraires que l’on peut collectionner et garder pour soi. 

Le fond et la forme s’harmonisent : l’objet impose des contraintes artistiques à la ligne éditoriale de la collection en mettant en scène des récits courts, synthétiques ou minimalistes. La BDàP n’est limitée ni en genre ni en thématique. Sa seule contrainte reste son format : le nombre de planches dessinées (14), le gabarit des pages (7,5 x 10,5 cm) et l’impression en couleur noire (qui rend possible le travail en lavis gris).

Même si le lancement des BDàP est auréolé de grands noms de la bande dessinée (Fabcaro, Bouzard, Baudoin et Téhem), la collection se veut également ouverte à des auteurs moins connus (voir la page “Proposer un projet”).

Catalogue

Comment réussir sa vie d’artiste

Soulcié
Retour en haut