Les BDàP sont à la bande dessinée ce que les court-métrages sont au cinéma et les nouvelles à la littérature.

Une BDàP répond à quatre contraintes :

  • le nombre de planches dessinées (14)
  • le gabarit des pages (7,5 x 10,5 cm)
  • l’impression en couleur noire (travail en lavis gris possible)
  • la ligne éditoriale tout public

Le rythme de publication des BDàP est de quatre nouveautés par trimestre. Voici les deadlines pour l'impression de chaque saison :

  • 15 janvier : sortie librairies mi-février
  • 15 avril : sortie librairies mi-mai
  • 15 juillet : sortie librairies début septembre
  • 15 octobre : sortie librairies fin novembre

Le format de l’objet impose ses contraintes tout en autorisant une liberté de création considérable. Vous disposez d’une carte blanche en matière de thématique, de sujet et de choix graphiques. Riche et accessible au grand public, la ligne éditoriale accueille les récits de tous types d’auteurs•rices, aussi bien expérimenté•es que débutant•es. Les projets sont validés à l’unanimité des éditeurs des deux maisons d’édition : Rouquemoute et Pneumatiques. Un regard attentif sera porté aux projets complets et aboutis qui respectent les contraintes présentées ci-dessus.

Des auteurs comme Fabcaro, Baudoin, Bouzard et Téhem se sont déjà prêtés au jeu.

Droits d'auteur

Les droits d’auteur sont valorisés à 12,50 %, comme le précise l’article 5 “rémunération” du contrat d’édition : 

ARTICLE 5 – RÉMUNÉRATION 

À valoir

Dès la fin de la première campagne de financement participatif, l’Auteur percevra les redevances lui revenant au titre des recettes hors taxes perçues par les Co-éditeurs à cette occasion (exemplaires imprimés + éventuels produits dérivés) et, si la campagne de financement participatif a été un succès, il percevra en complément un à-valoir sur les redevances prévues sur les exemplaires restants en stock à cette date dont le montant sera défini par les parties à l’issue de la campagne de financement participatif sous déduction d’une provision pour mise au pilon.

La somme versée à titre d’à-valoir restera définitivement acquise à l’Auteur quel que soit le niveau des ventes futures ou l’éventuelle résiliation du contrat.

La rémunération due à l’Auteur au titre de l’exploitation de l’œuvre sous forme imprimée ne viendra pas en amortissement de l’à-valoir versé à l’auteur sur des rémunérations versées pour l’exploitation de l’œuvre sous forme numérique.

Redevances

En contrepartie de la cession de ses droits, l’Auteur percevra un droit proportionnel sur les recettes générées par l’ouvrage et/ou ses produits dérivés via :

  • une ou plusieurs campagnes de financement participatif (système de préventes)
  • les diffuseurs avec lesquels l’éditeur sera éventuellement lié
  • la boutique en ligne que l’éditeur envisage d’inclure dans son site internet 

Ce droit proportionnel sera fixé comme suit :

1 / Pour les ventes via les campagnes de financement participatif (système de préventes), l’Auteur recevra de l’éditeur un droit proportionnel de :

  • 12,50 % des recettes hors taxes perçues par les Co-éditeurs à cette occasion (exemplaires imprimés + éventuels produits dérivés)

2 / Pour toutes les autres ventes d’exemplaires imprimés de l’ouvrage (par exemple via distributeurs/diffuseurs ou festivals), l’Auteur recevra des Co-éditeurs un droit proportionnel de :

  • 12,50 % des recettes hors taxes perçues par l’éditeur à cette occasion (exemplaires imprimés + éventuels produits dérivés)

3 / Pour les ventes de produits dérivés via la boutique en ligne, l’Auteur recevra des Co-éditeurs un droit proportionnel de :

  • 12,50 % des recettes hors taxes perçues par les Co-éditeurs à cette occasion 

4 / Pour toutes les autres recettes générées par l’œuvre (ex : adaptation graphique, version poche, traduction, adaptation autre que graphique, droits seconds et dérivés exploités par des tiers sur autorisation, cession accordée par l’éditeur…), l’Auteur recevra des Co-éditeurs un droit proportionnel de :

  • 50 % des recettes hors taxes perçues par les Co-éditeurs à cette occasion 

Il est expressément prévu que la rémunération due à l’Auteur ne portera pas sur : 

  • les exemplaires destinés au dépôt légal
  • les exemplaires destinés au service de presse, à la promotion et à la publicité (environ 100)
  • les exemplaires destinés à l’envoi de justificatifs
  • les exemplaires remis gratuitement à l’Auteur (25 exemplaires par auteur)

Proposer un projet

D’un côté, la lecture des BDàP est vouée à être partagée de manière spontanée et originale puisque son format invite à les poster. De l’autre, les BDàP sont aussi des objets littéraires que l’on peut collectionner et garder pour soi.

0
Votre panier
Votre panier est videRetourner à la boutique
Retour haut de page